Composition, dessin, fabrication d’une image! part.5

« Ainsi se formèrent ces immenses couches de charbon qu’une consommation excessive doit pourtant épuiser en moins de trois siècles si les peuples industrieux n’y prennent garde. »

Voyage au centre de la terre
Jules Verne 

Read more at http://dicocitations.lemonde.fr/citations-mot-forme.php#aaAkPo6grviEFZO7.99

Suite de mon dossier sur la composition.

4 la forme : un espace géométrique ou organique ;

C’est le choix de ce qui constitue une image. Ce qui permet d’exprimer un message. La manière dont ces formes sont agencées permet d’exprimer une ambiance ou une sensation, du calme ou du dynamisme. C’est dont un moyen d’échanger un message ou une idée que comporte l’image dans son fond, son intention.

Il y a d’ailleurs des formes abstraites ou figuratives. Les formes abstraites sont symboliques ( cercle, carré, triangle,… ). Les formes figuratives représentent quelque chose ( individu, vêtement, lit, … ).

 

FORME1

Le placement de ces formes dans l’image joue aussi. Au centre, on est dans l’équilibrant. Sur le coté, on est dans l’apparition/disparition. En haut/bas, on est dans le terrien versus le ciel.

ninjapeleoneinkingawipcolo10

Traduction des formes dans mon illustration

ninjapeleoneinkingawipcolo11

Clarification en enlevant l’illustration. On perçoit mieux l’organisation/inorganisation des formes

ninjapeleoneinkingawipcolo12

Le centre de l’image est plein de triangles. On est donc sur du danger, de la mobilité centrée. Une agressivité cadrée donc.

ninjapeleoneinkingawipcolo13

Toujours centré mais un peu plus éparpillé, le cercle me permettant d’adoucir  les triangles.

ninjapeleoneinkingawipcolo14

Le carré est présent sur toute l’horizontalité. Cela m’aide a rationaliser la bizarrerie du propos, une femme dans une chambre habillée en ninja.

Pour cette image, j’ai voulu rendre une impression de normalité, voir banalité quant a son intention. Garder une stabilité contrastant avec le thème en lui même, beaucoup plus étrange, voir guerrier.

De ce fait, les 3 formes de bases se superposent en général. Elle donnent une grande densité au centre de l’image, tout en informant sur cette même dissonance. Dissonance permettant ( je l’espère ) de passer plus de temps sur l’image pour la comprendre, pour s’en imprégner !

pinupninjacrobs1abweb

Une autre illustration possible. Un des crobards de travail. Je ne l’ai pas gardé surtout parce que le concept de chambre de jeune fille et sa banalité disparaissait avec la posture et l’agressivité qui y est liée. On remarque bien sur que la composition est complètement différente.

Concernant la forme choisie, c’est évidemment la forme figurative. Mais en gardant du symbolisme. Le réalisme pur ne m’intéresse pas, aujourd’hui, on a la photo ou la vidéo pour ça, je suis donc dans le pseudo réaliste.  Pour l’étape de recherche par contre, je suis bien plus dans le symbolisme, ce qui m’aide a trouver la dynamique de l’image.

A suivre…

 

Publicités

Composition, dessin, fabrication d’une image! part.6

 » Il lui fallut enjamber un ruisseau noir, une mare lâchée par la teinturerie, fumant et s’ouvrant un lit boueux dans la blancheur de la neige. C’était une eau couleur de ses pensées. « 
L’Assommoir (1878)

Emile Zola

Read more at http://dicocitations.lemonde.fr/citation.php?mot=couleur#UrSJKlurCUeCyZPj.99

Suite du dossier sur la composition.

5 la couleur et le ton : avec ses diverses valeurs et intensités, lumières et ombres;

Bon, je suis loin d’être un maître concernant les couleurs, c’est à la fois du ressenti, mais en même temps des mathématiques (c’est une logique d’addition ou de soustraction). Puisque le choix est presque infini, il est beaucoup plus difficile de maîtriser ses effets et l’association des différentes valeursintensités ou même contrastes ! Enfin, je vous propose tout de même un exemple de ma méthode. Bien sûr, comme d’habitude si vous avez des questions, ou même des corrections, n’hésitez pas, plus on est de fous, plus on rit.

De plus, suivant la numérotation des rubriques de l’article Wikipedia, je me rends compte qu’a partir de maintenant, ça va être un peu plus bordélique. En effet, les étapes suivantes sont assez difficiles à dissocier pour moi. Je passe de l’une à l’autre selon l’instinct. Je vais tout de même essayer de garder ce plan, ne soyez pas étonné si on passe de l’avant à l’après sans trop de logique, j’essaierais d’être le plus compréhensible possible.

 

Alors, qu’entends-on par couleur et ton* ?

Ben oui, la couleur ça suffit pas comme terme, il faut encore compliquer la chose ??? Et oui (quand je vous parlais de math) … La couleur est un faux ami, elle signifie en langage courant la perception visuelle colorée, mais signifie aussi de maniere plus technique le mélange de pigment ou de teinture et de liant qui sert pour peindre.

A contrario, Le ton (ou la teinte) désignent sans ambiguïté la couleur perçue.

En d’autre termes, quand on parle technique de couleur, on doit parler de ton et non de couleur ! 

Détails des termes de tons*; 

Tons clairs et tons obscurs opposent les tons par l’impression de luminosité qu’ils dégagent.

Valeur tonale La valeur tonale est le degré de luminosité, du foncé au clair, indépendamment de la couleur. Il faut cependant noter que certains tons, comme les jaunes, ont toujours des hautes valeurs, tandis que d’autres, comme les violets, ont toujours des valeurs basses.

Tons chauds et tons froids Les tons sont d’autant plus chauds que, sur le disque chromatique, ils sont proche de l’orangé.

Tons neutres Tons proches des gris.

Tons purs tons vivaces, de la périphérie du disque chromatique.

Tons dégradés Tons dont la luminosité est augmentée, mais la vivacité diminuée, par l’ajout de blanc.

Tons rompus Tons dont la luminosité est atténuée par l’ajout d’une pointe du ton complémentaire.

Tons rabattus Tons dont la luminosité est atténuée par l’ajout de noir.

Tons pastels Tons dont la vivacité est atténuée par du blanc, comme celle des dessins au pastel.

Ton sur ton Assemblage de tons ne différant que par une petite nuance. Utilisé surtout en couture.

Ton général Le ton général d’un tableau est la dominante colorée. Par exemple, le ton général de Impression soleil levant de Claude Monet est dans les tons froids.

Ton local Le ton d’un objet dans le tableau, avec son système de clair-obscur, par exemple, le ton local d’un drapé. Le ton local des manches de la Joconde est dans les ocres.

Ton plat ou aplat Surface colorée dans laquelle le ton ne varie pas.

Et c’est quoi la Valeur* ? 

 

On distingue d’abord les valeurs, c’est-à-dire la luminosité, entre blanc et noir. Bien que les valeurs se distinguent des couleurs proprement dites, l’estimation des valeurs d’un sujet représenté est la première tâche de la représentation en couleurs, par opposition au dessin, préoccupé surtout des contours. La méthode traditionnelle pour évaluer la valeur consiste à cligner des yeux, pour s’approcher de la vision nocturne, qui ne perçoit pas les tons.

valeurs1

Ici le contraste maximal, noir et blanc compris. Les valeurs sont contenues entre ces extrêmes.

valeurs2

Là, le contraste maximal concernant les tons. De même, les valeurs sont contenues entre ces extrêmes.

Et la Vivacité alors* ? 

 

La vivacité d’une couleur est le degré de ce qui la différencie d’un gris. Un ton vif se distingue nettement d’une autre de même valeur, au contraire d’un ton terne ou pâle.

valeurs3

Sur le deuxième visuel, la vivacité est affaiblie, distinguer la valeur est beaucoup plus difficile (évidemment, les tons étant à l’opposés, on les distingue tout de même, mais sur la roue chromatique proposée plus bas, on peut voir que discerner les tons voisins devient beaucoup plus compliqué) ! 

cercle-chromatique

Roue Chromatique, avec les tons clairs/obscurs, outils fondamental pour obtenir une harmonie de couleurs.

Alors, je commence par séparer les valeurs. Je recherche un équilibre de chaud/froid, pourquoi ? Pour détacher au mieux mon personnage principal du décor, mais aussi les autres personnages plus petits.

En effet, plus le dessin réclamera de détails (et donc, une plus grande possibilité en tons), plus j’essaie de commencer par séparer au mieux les formes. Je décide donc de garder les tons chaud pour ce qui entoure directement le personnage, les tons froid pour le décors et les autres personnages, un léger mélange des deux à dominante chaude pour le personnage principal (certains détails sortent de cette logique afin de rééquilibrer les valeurs dans l’ensemble de l’image), ce qui donne cela;

ninjapeleoneinkingawipcolo1

Ton plat sur plat.

En général, mes tons sont rabattus (luminosité atténuée), je n’en suis qu’à la première couche. Cela me permet une plus grande profondeur pour travailler le relief des formes pour l’étape suivante. J’ai tout de même quelques zones en ton purs (à la périphérie du cercle chromatique) et de ton neutre (proche du gris), pour m’aider à garder en tête mon intention de départ.

Pour débuter, je déconseille une palette de tons trop variés, si on prend les 3 tons primaires, plus leur secondaire, on peut facilement se retrouver avec une image bariolée ou anarchique.

Couleurs primaires

Couleurs primaires.

cercle-chromatique1

Cercle chromatique basique, couleur primaire mais aussi secondaires et leurs relations chromatiques.

D’ailleurs, en bon vieux fan de super-héros, on peut voir que les personnages les plus illustres sont en grande partie remplis de couleurs primaires, Superman en est l’exemple le plus représentatif avec du jaune, bleu et rouge!

Superman-50-errorAutant le dire tout de suite, les 3/4 des gens qui se promèneraient dans la réalité avec cette association de couleurs ne pourraient pas paraître autre chose que déguisés (illustration Romita JR, Klaus Janson, Dean White)!

Je conseille plutôt au maximum 2 tons primaires, voir un et jouer avec les secondaires. Dans une logique de camaïeu (différentes valeurs autour de la même tonalité de base), relevé par de la secondaire. Au risque de se retrouver avec un stroboscope de couleurs, les une annulant les autres.

Pour cette illustration, j’ai utilisé les tons bleus sur une grande partie du décor pour le calme, confiance, ordre et fiabilité, c’est en général une tonalité équilibrante.

Les tons roses pour la sensibilité, la féminité.

Les tons rouges pour la puissance, la passion.

Voici ma palette de départ;

ninjapeleoneinkingawipcolo2

On passe des tons chauds à des tons froids. On peut aussi voir des variétés tonales. Ce n’est pas une palette parfaite, loin de là, mais elle me permet d’avancer.

Mon encrage étant plutôt lourd et détaillé avec beaucoup de zones noires, il est important d’équilibrer correctement les dites zones.

Je fais en général mes couleurs sur le logiciel Photoshop, c’est bien plus rapide que manuellement et me permet d’essayer plusieurs directions en même temps et les comparer facilement. Si vous le souhaitez, je ferais un article rentrant plus en détail sur la couleur assistée par ordinateur.

ninjapeleoneinkingawipcolo3

Ici, j’ajoute l’ombre, j’ai choisi du violet, qui est à l’opposé du jaune citron dont je vais me servir pour la lumière. Le contraste de luminosité n’en sera que plus fort. J’insuffle ainsi de la spiritualité, de la magie, du secret, rappelant que dans l’obscurité on est pas mal dans le mysticisme.

ninjapeleoneinkingawipcolo5

Ici je rajoute le jaune citron. La valeur tonale est maintenant complète et permet d’ajouter de la profondeur et de la luminosité sur les parties que je veux mettre en valeur. Le jaune rajoute de l’optimisme, du bonheur et de la prudence. 

ninjapeleoneinkingawipcolo6

J’ajoute ici de la matière. En effet, l’une des difficultés de la couleur numérique est le manque de texture. J’ai utilisé ici un effet papyrus que j’ai placé au dessus du décors et non de mon personnage principal, toujours pour le faire ressortir.

ninjapeleoneinkingawipcolo7

Enfin, malgré les clairs/obscurs, les tons divers, le ton général reste trop froid à mon gout. J’ajoute donc une tonalité chaude pour donner un ton général plus avenant. J’ai choisi le ton rouge/orangé pour sa chaleur, son dynamisme, sa chaleur et son énergie.

Je ne vous cache pas que cette partie est plutôt complexe à expliquer, tant la couleur est un art en soi. Termes techniques, savoir scientifique, mais aussi émotionnel car toutes les couleurs ont une signification. Il est donc bon de savoir avant tout à quoi elles se référent.

 Je suis assez méthodique dans ma démarche, mais je déteste aussi être ralenti dans mon élan, je suis donc en général pas carré carré sur les étapes à suivre, je me vois plus comme un alchimiste. Ce qui permet aussi de se garder de la surprise et d’arriver à des résultat par sérendipité!   

Comme toujours, pour ma part, la théorie est fondamentale, mais n’est rien sans l’expérimentation. Ensuite, à chacun ses méthodes pour atteindre le résultat voulu!

A suivre…

Bâ Ismaël

* Pages Wikipedia; https://fr.wikipedia.org/wiki/Composition_picturale, https://fr.wikipedia.org/wiki/Ton_et_teinte

 

 

Classic Pin Up Monsters 1

 » Encore une question sans réponse, à ajouter à celle qui lui était venue la nuit précédente : comment un vampire musulman auraitil réagit à la vue d’une croix ? « 
Je suis une légende (1971)

Richard Burton Matheson

 

Début d’une série de Pin-Up Universal Monsters, j’en avais déjà faite une il y a des années, mais j’espère m’être amélioré depuis!

 » Mais pourquoi donc les universal monsters, mon vieil Isma, tout le monde s’en fout aujourd’hui de ces êtres surnaturels, héros de vieux films en noir et blanc!  » 

Et là je m’inscrit en faux ! Outre le fait que les vampires, les loups-garous, le monstre de Frankenstein, les créatures sous marines sont toujours présentes aujourd’hui, même si dans des formes différentes!

  • Vampires; Twilight, The Strain, True Blood, Morse et j’en passe, pas un an sans son lot de série ou de films qui y sont consacrés !
  • Loups-Garous; Harry Potter, Underworld, Teen Wolf, Doctor Who et encore une tonne d’autres !
  • Le monstre de Frankenstein; Once Upon A Time, Victor Frankenstein, Penny Dreadful et tous les monstres crées par la science, Hulk compris pour les fans de comics !
  • La momieLa Momie, Le Retour de la momie, La Momie : La Tombe de l’empereur Dragon et toutes les créatures venues d’une ancienne civilisation mythique !
  • L’Étrange Créature du lac noir; Toutes les créatures amphibies ou clairement étrangères a l’humain, comme l’Alien, le Predator, Abe Sapiens et encore un tas d’autres monstres

Donc, que vous le vouliez ou non, beaucoup des monstres qui vous font peur aujourd’hui viennent de ceux-là, d’une manière ou d’une autre!

Pourquoi ne pas faire un petit retour en arrière pour réviser nos classiques, version Pin-Up ?

Voici donc la first one, bien-sûr, inspirée par Dracula prince de la nuit! Je ne lui ai pas encore donné de nom, si vous avez des idées, n’hésitez pas a proposer!

vampiriacolofinalv1web2

 

tumblr_lskg6kzcaf1qcqpbqo1_500

 

 

Bientôt la suite !

 

Ismaël Bâ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Composition, dessin, fabrication d’une image! part.4

« Cet instinct, sorte de tropisme qui tourne toutes les forces vers la conservation : de quoi ? La conservation est donc comme une direction, un point cardinal dans je ne sais quel espace-temps. »
Mauvaises pensées et autres (1941)

Paul Valéry

Read more at http://dicocitations.lemonde.fr/citation.php?mot=direction#p27SHCFwLXD18pqL.99

Suite du dossier sur la composition.

3 la direction : les itinéraires visuels qui prennent des chemins verticaux, horizontaux ou diagonaux ;

J’ai déjà fait appel un peu à cela dans mes premiers articles avec les zones de focus privilégiées par l’observant. En gros, ce sont les lignes de forces d’une image. On sert souvent des compositions en diagonales d’ailleurs, ça permet d’éviter la frontalité et donne de la profondeur a l’image. Forcément, pour la profondeur de l’image on aura besoin de plusieurs éléments dans l’image, plusieurs strates, pour donner l’information des niveaux de plans de l’image.

Voilà cette rubrique appliquée à mon illu;

Wipcompo16

Encore un élément à prendre en compte dans une image et à fortiori dans une suite d’image, comme la bd et aussi au cinéma (même si la composante page dans son entier pour la bd et mouvement pour le cinéma donne des solutions parfois différentes).

 

A suivre…

Bâ Ismaël